Les rééditions, les compilations et les boîtes LP qui ont façonné notre année.

Il y a un grand pouvoir à ressusciter un disque. Les rééditions peuvent jeter un éclairage tardif sur des artistes, des albums et des scènes moins connus, apportant une reconnaissance bien méritée pour une production qui a malheureusement été négligée lors de sa première sortie, modifiant souvent le rendu musical dans le processus.

D'autres restituent le tarif très convoité du Saint Graal dans de nouvelles éditions qui élargissent la disponibilité d'un disque bien au-delà du petit groupe qui peut se permettre des prix exorbitants pour les disques originaux, pour le rendre accessible à tous, partageant partout la joie de ses sons. Ailleurs, des remasters méticuleusement conçus peuvent rajeunir des enregistrements qui sont doucement familiers et mystérieusement inconnus, grâce à une dévotion aux loisirs sonores sous forme de vinyle.

Les rééditions les plus poignantes combinent tous ces éléments dans de magnifiques packages qui reformulent les récits des cultures musicales à travers le son.

Du Brésil à l'Inde, en passant par le Japon, le Liban et au-delà, ce sont les rééditions que nous aimons cette année.

La couverture de fin d'année de VF Magazine met en lumière nos albums préférés des douze derniers mois – musique sur laquelle l'équipe éditoriale est revenue maintes et maintes fois en 2020.


30. Meliza

Meliza

(Hot Mule / Secousse)

Acheter

L'album éponyme de 1984 de Meliza, rempli de joyaux électro-zouk de qualité supérieure, basse fidélité et alimentés par synthé, a vu sa première réédition cette année. L'album prêt pour la fête a été initialement enregistré à Paris, lorsque Meliza (alias Jeannine Sifflet), 18 ans, a rencontré le producteur Alex Dorothee, et Dorothee a ensuite composé, écrit et organisé son album. Peu de temps après, le couple est retourné à Guadalupe après la sortie de l'album, apparaissant à la télévision et aux stations de radio locales pour en faire la promotion. Malgré ces efforts, la musique n'a pas réussi à résonner largement et a disparu de la conscience culturelle. Grâce aux forces algorithmiques mystérieuses et puissantes sur YouTube, responsables de plus de quelques résurrections de chefs-d'œuvre sonores à l'ère numérique, un téléchargement en 2013 de “ Paradis En Moon '' suscité un regain d'intérêt moderne pour l'album, menant à son propre retour bienvenu sur Hot Mule / Secousse. – Gabriela Helfet


29. Airs enflammés

Mélodies enflammées

(Viaduc supérieur)

Acheter

L'album éponyme de 1985 Flaming Tunes a obtenu sa première sortie en vinyle avec l'aimable autorisation de Superior Viaduct cette année, après avoir été initialement publié sur cassette seulement en 1985. Le duo, composé d'amis d'enfance Gareth Williams et Mary Currie, a enregistré l'album. avec clarinette. piano, cloches et tout instrument qu'ils trouveront autour d'eux. Son esprit DIY se traduit plus tard par une sensation expérimentale basse fidélité, avec des éléments de "folk psychologique de Canterbury des années 1960", des collages sonores, des échos de la nouvelle vague et des enregistrements sur le terrain du monde naturel. – Lazlo Rugoff


28. Le son du centre chrétien de San Francisco

Le son du centre chrétien de San Francisco

(Cultures de l'âme USA)

Acheter

Le gospel qui a émergé des églises des villes américaines dans les années 1950 et 1960 influence encore le son contemporain d'aujourd'hui dans divers genres, que ce soit à travers des échantillons, des rééditions ou comme source d'inspiration sonore. Lorsque le San Francisco Christian Center a ouvert ses portes en 1954, il a créé un héritage musical profondément spirituel dans une ville où les plus pauvres et les plus vulnérables étaient privés de leurs droits, donnant une voix vitale à ceux qui autrement n'auraient pas senti qu'ils en avaient un. . Cette collection de musique d'église fournit non seulement un contexte historique, mais offre également une expérience d'écoute transcendante, en particulier «Joy», qui incarne pleinement ce sentiment. Quelles que soient vos préférences religieuses, Le son du centre chrétien de San Francisco ça va vous émouvoir. – Jesse Bernard


27. Divers artistes

WAMONO A à Z Vol. I – Jazz Funk japonais et rythme étrange 1968-1980

(180 g)

Acheter

Les DJs Yoshizawa Dynamite et Chintam se plongent dans la musique Wamono, un terme désignant les vieux disques japonais couvrant un large éventail de genres, pour sélectionner des disques japonais rares de funk, soul, groove et disco de 1968 à 1980 dans cette collection de 180 g. L'affaire de dix titres va du rythme de fin de soirée séduisant – "A Touch Of Japanese Tone", au jazz funk fusion – "Flying Easy", au jazz fluide "Go Go A Go Go", trouvant des liens entre eux tous. Comme un tout, WAMONO A à Z Vol. I C'est un véritable trésor sonore centré sur Nippon pour les creuseurs de boîtes renforcées, le deuxième volet de la série étant déjà en route au début de l'année prochaine. – G / D


26. Divers artistes

Amérique inversée

(Âme de vampire)

Acheter

À la fin des années 1980, une petite cohorte d'artistes de la capitale de l'Uruguay, Montevideo, a commencé à mélanger des rythmes de danse candombe traditionnels avec des boîtes à rythmes, des guitares acoustiques et des sensibilités pop de rêve. Arriver comme une carte postale attendue depuis longtemps Amérique inversée cherche à transmettre les tendances les plus expérimentales de cette période. Du folk au new age (“ Tras Tus Ojos '' de Jaime Roos et Estela Magnone), aux lavages d'ambiance étincelants (“ Desencanto '' de Contraviento) et aux percussions répétitives et relaxantes (“ El Chi-Li-Ban-Dan '' d'Eduardo Mateo), la compilation parvient à jeter un éclairage bienvenu sur la scène sud-américaine moins connue. – G / D


25. Ellen Fullman

Musique pour l'homme devenu commun dans la sagesse

(Besom Presse)

Acheter

Suite à une réédition vitale du LP 1985 d'Ellen Fullman L'instrument à cordes longuesBesom Presse s'est présenté pour couronner une rétrospective de sa production des années quatre-vingt avec le double album, Musique pour l'homme devenu commun dans la sagesse. Zonage en 1987 et collection de pistes de cassettes pour leur première sortie vinyle, Dans la mer se délecte davantage du tourbillon de nuances que Fullman puise dans des câbles métalliques de 70 pieds de long et un résonateur en bois. Avec une philosophie de "laisser les cordes chanter leur propre chanson" et une profonde compréhension de l'accordage et du minimalisme, Dans la mer c'est une recherche sérieuse dans les vibrations et le fonctionnement interne du son. – J H


24. Théâtre Du Chêne Noir D'Avignon

Aube

(Souffle Continu)

Acheter

En 1971, un groupe d’acteurs du Théâtre Du Chêne Noir d’Avignon, dirigé par le dramaturge français Gérard Gelas, s’est installé dans une chapelle du XIIe siècle de la ville. Son premier album Aube – adapté de la production scénique originale du même nom – a obtenu cette année sa première réédition vinyle via Souffle Continu. L'album, qui raconte l'histoire d'enfants qui se battent pour protéger la Terre des créatures ressemblant à des oiseaux qui volent à travers la galaxie asservissant les planètes, présente une variété éclectique de sons passionnants d'avant-garde, des grognements de voix françaises et des murmures rituels à flûtes obsédantes et flashs de batterie erratiques. Très approprié pour écouter pendant le solstice d'hiver, ou pour tout rituel sacrificiel que vous pourriez avoir prévu dans le futur. – G / D


23. Gratien Midonet

Un poète cosmique de la Martinique 1979-1989

(Capsule temporelle)

Acheter

Mêlant poésie créole, synthétiseurs astraux aux rythmes lourds et mysticisme folklorique, l'artiste martiniquais Gratien Midonet a fait l'objet d'une belle réédition de Time Capsule: Un poète cosmique de la Martinique 1979-1989. Sa chaîne de 13 pistes sent, goûts, sons et images de votre enfance martiniquaise, allant des fruits locaux à l'orgue de la cathédrale et aux souvenirs du service commémoratif, dans leur propre son unique. Midonet fusionne des influences telles que le bélé, le chouval bwa, la béguine, le gwoka, le folk traditionnel et l'électronique, réunissant tout cela avec une batterie enchanteresse et sa voix optimiste. – GH


22. Mort Garson

Musique de Patch Cord Productions

(Os sacrés)

Acheter

Suite à la sortie de l'Ode à Flora de Mort Garson, Plantsia – l'une de nos rééditions préférées de 2019 – le master électronique est revenu avec trois sorties. Alors que L'inexplicable Oui Masse noire sont certainement remarquables, Musique de Patch Cord Productions – Une collection d'enregistrements rares et inédits des archives Garson a été le point culminant. Couvrant des spots radio jamais diffusés, des jingles provoquant la panique, des «bizarreries érotiques», des paysages sonores de synthétiseur apaisants, des «études de vaisseaux spatiaux» et des prises de vue alternatives sur Plantasia, la compilation révèle la capacité de Garson à couvrir à la fois les sphères commerciale et commerciale. énervé avec une facilité. – G / D


21. Ruth Anderson

ici

(Éditions Arc Light)

Acheter

En tant que l'une des premières femmes à créer un studio dédié à la musique électronique dans les années 1960, Ruth Anderson a eu un impact considérable, mais une carrière de 70 ans dans un secteur dominé par les hommes l'a vue. les emplois ont rencontré un public trop familier. histoire d'abandon et d'exclusion. ici – une collection d'Arc Light Editions – éclaire à juste titre Anderson en tant que compositeur électroacoustique avec un talent sérieux pour la manipulation de bandes, et une pratique qui a été alimentée par les qualités curatives du son et des études en psychoacoustique et bouddhisme zen. Du pillage des annonces et des coupures de voix, à la puissance des ondes sinusoïdales pures et des voyelles vocales transformées en méditation latérale, il y a une richesse de matière vitale contenue en elle. – J H


20. Art Blakey et les messagers du jazz

Juste coolin

(Note bleue)

Acheter

Art Blakey & The Jazz Messengers, album inédit de 1959 Juste coolin a vu ses débuts en vinyle cette année, sur le label Blue Note. Dirigé par Blakey à la batterie, il présente Hank Mobley au sax ténor, Lee Morgan à la trompette, Bobby Timmons au piano et Jymie Merritt à la basse, joué dans le salon du studio de Rudy Van Gelder à Hackensack, Nouveau pull. Cependant, le fondateur et producteur de Blue Note, Alfred Lion, a mis l'album sur les tablettes quelques semaines plus tard, le laissant languir dans une relative obscurité alors qu'il choisissait de sortir un album live de la performance du groupe au club Birdland de New York. Ressuscité six décennies plus tard, Juste cool il est imprégné d'un sentiment nettement intime. Dans une année où l'expérience des performances live a été largement indisponible et grandement manquée, les sons d'une jam session d'une légende du jazz à son apogée sont plus que bienvenus. – G / D


19. Sade

Si loin

(Sony)

Acheter

Sade, le groupe de quatre membres composé du chanteur Sade Adu, du saxophoniste et guitariste Stuart Matthewman, du claviériste Andrew Hale et du bassiste Paul Spencer Denman, n'est pas exactement une entité inconnue dans la musique. Les succès sont nombreux. Ce sont aussi le genre de pistes et d'albums qui ont façonné des décennies de sons bien au-delà de leurs dates de sortie, et continuent de le faire. Pour ne citer qu'un exemple: "Sweetest Taboo" peut être joué dans une danse avec des jeunes de vingt-cinq ans ou une avec des enfants de soixante-cinq ans, et cela ferait tomber la maison dans l'un ou l'autre. (Ceci est un exemple parmi tant d'autres). Écoutez et voyez ces six LP contenus dans This Far – vie de diamant (1984), Promettre (1985), Plus fort que la fierté (1988), Amour Deluxe (1992), Amateurs de rock (2000) et Soldat de l'amour (2010), rend leur canon encore plus impressionnant, en particulier grâce à la remasterisation de haute qualité de l'ingénieur Miles Showell et du co-producteur de longue date du groupe Mike Pela. Le fait que l'ensemble annonce la sortie d'un nouvel album rend la collection encore plus excitante. – GH


18. Jeu déloyal

origines

(Club social des baskets)

Acheter

Les premières versions hardcore du duo Northampton Foul Play ont aidé à ouvrir la voie au développement de Jungle. Formé par John Morrow avec Steve Bradshaw, et anciennement Steve Gurley, les trois premières sorties du groupe sont compilées par Sneaker Social Club sur origines, avec la compilation agissant comme un instantané léger de cette période de fluidité sonore. Les moments forts incluent la panique hardcore de «Survival», «Dubbing You» inspiré du rock des amoureux et la pièce principale d’n’b de «Finest Illusion». Malgré les indices du début des années 90, origines Il convient aussi bien aux pistes de danse contemporaine du futur qu'aux entrepôts du passé. – G / D


17. Maalem Mahmoud Gania

Aicha

(Esprit de la ruche)

Acheter

1990 LP du légendaire musicien marocain Maalem Mahmoud Gania Aicha obtient sa première sortie vinyle sur le label Hive Mind de Brighton, après avoir fait ses débuts en tant que sortie de cassette locale à petite échelle par un label de Marrakech. Un maître du Gnawa, une musique spirituelle marocaine traditionnelle, caractérisée par ses rythmes induisant la transe, Gani a exploité les répétitions percussives du genre pour en extraire son potentiel de guérison, en le complétant par des voix d'appel et de réponse et sa performance virutsoi-feel. "Spécialement joué pour nous guérir et nous guérir de nos maux", selon le label, cette réédition de Aicha Cela ne pouvait pas arriver à un meilleur moment. – G / D


16. Yaz-Kaz

Jomon – sho (縄 文 頌)

(Erreurs géniales)

Acheter

Gamelan Master Yas – Le LP 1984 de Kaz Jomon Sho est un album resplendissant, ambiant, new age enregistré à Asakasa, influencé par les instrumentaux balinais en cours de route. C'est un album qui évoque des sentiments de sérénité idyllique, ce qui n'est pas rien dans une année comme 2020. La réédition de l'album Glossy Mistakes est aussi rassurante que les sons qu'il contient. Soigneusement remastérisée, sa présentation délicate est ornée de magnifiques œuvres d'art de Natsuyuki Nakanishi, enveloppées d'un insert, d'un obi et de notes du bassiste Hiroshi Koyu Suzuki, le tout supervisé par Ken Hidaka. Consommé dans son ensemble, l'album vous emmènera dans une dimension parallèle et éthérée, tenue en l'air par des gamelans scintillants, des gazouillis d'oiseaux, des flûtes et même des tambours hypnotiques amusants pour enflammer vos mouvements de danse les plus heureux.


15. Jon Hassell

Equinoxe de Printemps

(Ndeya)

Acheter

Initialement sorti sur le label Lovely Music de Robert Ashley, le premier solo de Jon Hassell, Equinoxe de Printemps, est revenu au vinyle 42 ans après les faits, en phase avec l'équinoxe vernal de ce 2020 et le début du printemps. Fraîchement sorti d'une période de trois ans d'étude du raga et du chant avec le maestro légendaire Pandit Pran Nath, l'album de Jon Hassell a établi la trompette comme un véhicule pour façonner et courber doucement les notes d'une manière qui brise leurs limites supposées. une sensation que Hassell appelle "la calligraphie dans l'air". En tant que tel, cet album se nourrit de fluidité alors qu'il plonge dans notre contexte international, et son sens perpétuel de sérénité en fait une écoute toujours bienvenue, surtout cette année. – J H


14. Hiroshi Yoshimura

VERT

(Lumière dans le grenier)

Acheter

Le travail environnemental convoité de Hiroshi Yoshimura VERT a vu sa première réédition vinyle cette année, grâce au nouveau label Light in The Attic dédié à son travail, WATER COPY. Figure pionnière dans les domaines du design sonore et de la musique ambiante au Japon, Yoshimura a composé pour des musées, des galeries, des gares, la télévision, le cinéma, des défilés de mode et une entreprise de cosmétiques. Selon Yoshimura, son titre ne fait pas référence à la couleur, mais plutôt au «paysage confortable du cycle naturel dit VERT». VERT c'est une sensation qui se dégage tout au long de l'album, avec de brillants crescendos de synthé encadrés sur des échantillons d'eau et d'air. L'équivalent sonore de se tenir dans un champ sauvage par une journée parfaitement ensoleillée, incliner les yeux en arrière et prendre une profonde inspiration, a rappelé que le lancement de WATER COPY marque également la joie de Yoshimura en 2021.-GH


13. Divers artistes

Comment le Gange coule: chefs-d'œuvre sublimes du violon indien, 1933-1952

(Records du troisième homme)

Acheter

Éclairer les sons de violon classiques indiens d'un autre monde, Comment les rivières du Gange coulents compile le travail de sept artistes dans ses 14 pistes méditatives. Enregistrée entre 1933-1952 en 78, relancée pour la première fois depuis sa création, toute la musique a été déterrée des archives de Christopher King, qui contribue également à de nombreuses notes pour accompagner la sortie. Comme son nom l'indique, chaque composition est dirigée par un violon totalement sublime, avec des tambours charmants et ondulants soutenant les échelons supérieurs des exultations fascinantes des cordes à des vitesses et des styles différents.Le résultat est une ascension spirituelle sous forme sonore, à travers le monde moins exploré des rééditions indiennes classiques, qui, espérons-le, feront l'objet de nouvelles versions dans un proche avenir. – GH

Pour plus de musique classique indienne cosmique, consultez Rencontre avec les rivières Série de fonctionnalités mixtes 2020 ici.


12. Ryo Fukui

Une lettre de Slowboat

(Nous avons sorti Jazz)

Acheter

Nous avons publié Whatever The Fuck We Want a continué de présenter de nombreuses rééditions convoitées en 2020, qui auraient toutes pu facilement figurer sur cette liste. (La musique d'ambiance et d'ambiance japonaise d'Inoyamaland, la trilogie méditative Mandala de Somei Satoh et un trio électronique idiosyncratique de Motohiko Hamase, ainsi que deux performances du groupe de jazz suisse Boillat Thérace Quintet étaient mes préférées.) Cependant, c'est le travail de Ryo Fukui dont nous sommes revenus à la majorité cette année. L'une des deux rééditions de Fukui par WRWTFWW, avec la belle Ryo Fukui à New York, Une lettre de Slowboat c'est particulièrement spécial. Enregistré les 25 et 26 janvier 1995 à Slowboat, un club de jazz de Sapporo fondé par Ryo Fukui en 1995 où il a joué fréquemment, il présente Fukui démontrant ses étonnantes compétences de jeu de piano depuis un endroit qu'il connaissait le mieux, vous emmenant à votre esprit musical dans le processus. .


11. Larry Heard

Scénarios, pas des chansons Volume 1

(Dossiers modifiés)

Acheter

Le premier album solo du maestro de la maison de Chicago Larry Heard en 1994 sous son prénom, Scénarios, pas des chansons, volume un, a vu sa première réédition internationale cette année. Comme le nom de l'album l'indique, Heard a soigneusement construit des mondes dans chaque composition à travers ses 8 morceaux: explorations dans la profondeur sonore, canalisant la house à travers le jazz et les royaumes ambiants. "Snowcaps" fait vibrer kaléidoscopiquement les synthés en lui-même, "Summertime Breeze" fait vibrer les touches dans une panne froide et funky, "Caribbean Coast" dessine des vagues de synthés alors qu'ils se lèchent et dégringolent, pour ne citer que quelques-uns des moments magiques qu'il contient. Dans son ensemble, c'est un disque essentiel, qu'il soit consommé seul ou dans le contexte plus large du voyage de Heard, de l'acide à l'éthéré et vice versa. – GH


10. Sharhabil Ahmed

Habibi Funk 013: Le roi du jazz soudanais

(Habibi Funk)

Acheter

Le roi du jazz soudanais, Sharhabil Ahmed, était au centre de l'attention dans la dernière compilation du même nom d'Habibi Funk. Dédié à rassembler des sons plus distants et familiers tout au long de sa carrière, Ahmed s'est inspiré à la fois de la musique traditionnelle soudanaise et des influences occidentales du rock, du jazz et de la samba des années 1960. Le résultat est une collection édifiante de Sonic G, où des riffs de guitare vibrants dansent à travers des choeurs de cor bouillonnants pour un effet joyeux. – GH


9. Gustav Holst

Les planètes

(Modifier Futurum)

Acheter

Œuvre orchestrale céleste, Œuvre orchestrale céleste de Gustav Holst Les planètes, interprété dans une performance de l'Orchestre philharmonique de Londres en 1978, dirigé par son chef d'orchestre alors âgé de 90 ans, Adrian Boult, est revenu à sa forme physique via le sous-label classique de Clone Edit Futurum. Ouvrage en sept parties, il explore l'idée astrologique que chaque planète du système solaire représente un certain état d'esprit ou de sentiment. Pour ce faire, les compositions et les représentations tirent parti des ambiances planétaires allant du combattant (Mars) au mythique (Neptune) en passant par la sérénité (Vénus) et le jovial (Jupiter). Pris dans son ensemble, le LP est un voyage à travers le temps et l'espace, un sentiment particulièrement bienvenu en 2020 car confiné à un seul endroit tout au long de l'année. – GH


8. Divers artistes

Révolution de cadence: Disques Debs International Vol.2

(Se pavaner)

Acheter

Le prolifique label guadeloupéen Disque Debs a fait l'objet d'une deuxième compilation d'archives de Strut Records, une collection encore plus vivante et dynamique que la première. Pour les non-initiés, Disques Debs a été l'un des labels les plus influents de l'histoire du groupe insulaire caribéen, avec plus de trois cents albums de 7 ″ et deux cents albums. Comme pour le premier volume de la série, Révolution de cadence: Disques Debs International compile 16 chansons du label, avec des styles allant de Cadence-lypso – une fusion de Cadence Ramp d'Haïti et de Calypso de Trinité-et-Tobago – et du reggae dominicain à la salsa portoricaine et aux compás haïtiens. L'offre 2xLP comprenait également des photos d'archives et des notes détaillées, offrant un aperçu de l'apogée de Disques Debs dans le processus.

À la manière typique de Strut, le label a également sorti une réédition cosmique de Sun Ra, et cette année, il s'est présenté sous la forme d'une boîte 5xLP qui plonge dans le voyage de Ra en Égypte en 1971, combinant des images inédites avec un film de fichier qui est essentiel. regarder. – GH

Voir ici le voyage de Sun Ra aux pyramides de Gizeh en 1971.


7. Divers artistes

Revue du centre-ville

(Enregistrements Arc)

Acheter

Réédition de la sous-étiquette Arc Resurrected Soul Compilation de Gilles Peterson Revue du centre-ville, et cela n'aurait pas pu arriver à un moment plus nécessaire. En substance, il montre l'esprit créatif du producteur, multi-instrumentiste et propriétaire du label George Semper. Bien qu'il n'ait été officiellement crédité que sur deux titres, il travaillait dans les coulisses sur toute la collection, qui comprend des chansons de Jimmy Hayes, Lewis Flournoy, Love Affair with Troy Raglin et The George Sempler Orchestra. "You're So Good To Me" de Love Affair est un moment fort de ce qui est déjà un album hors du commun: une beauté "aurait dû être un classique total", à combustion lente, portée par des voix joyeuses et déchirantes. de Raglin. – GH


6. Priscilla Ermel

Origens Da Luz

(Musique de mémoire)

Acheter

Les choix de John Gomez pour les compilations Outro Tempo comportaient une foule de noms pour une enquête plus approfondie en termes de musique électronique brésilienne peu entendue. Avec Priscilla Ermel apparaissant dans les deux volumes, Music From Memory a donné au public l'occasion d'explorer correctement sa discographie intrigante sur sa propre compilation dédiée, Origines Da Luz. En tant que chercheur qui a aligné ses études anthropologiques sur la musique électronique, les enregistrements sur le terrain et de nombreux instruments, l'approche du son d'Ermel était celle d'une imagination débridée et d'une grande source d'inspiration. Subtilement électrifiée, avec de fortes racines dans la musique folk et le Tai Chi, plutôt que les portées de la musique classique européenne qui l'ont désillusionnée, ce sondage 1984-1996: Origens Da Luz (qui se traduit par «origines de la lumière») – c'est une collection extraordinaire et lumineuse. Comme d'habitude, c'était l'une des nombreuses rééditions stellaires via Music From Memory cette année, avec Explorations environnementales des rêves virtuels à l'ère de la maison et de la techno, 1993-1997 un autre point fort en particulier. – J H


5. Beverly Glenn-Copeland

Diffusions: La musique de Beverly Glenn – Copeland

(Délinquant)

Acheter

Le travail de Beverly Glenn-Copeland a gagné en reconnaissance en 2020, grâce à une rétrospective de sa carrière Les transmissions. Recueillant des œuvres d'archives aux côtés de performances en direct et d'un nouveau morceau, les morceaux sont encadrés par sa voix d'opéra déchirante et envolée au milieu d'instruments en mousseline de soie, notamment du vibraphone, des synthétiseurs et du piano. Tout au long, découvrez la beauté et l'étendue de la gamme Copeland – gospel, électronique expérimentale et clins d'âme sont inclus – et comment il transforme ces influences en un son qui est à merveille le sien. Il s'agit d'un élixir sonore pour la psyché, présenté avec amour par Copeland à un moment si nécessaire, un musicien transgenre dont la place qui lui revient dans l'histoire du nouvel âge et de la musique électronique est enfin en train de s'écrire. – GH


4. Tadao Sawai, Kazue Sawai, Hozan Yamamoto, Sadanori Nakamur, Tatsuro Takimoto et Takeshi Inomata

Jazz rock

(M. Bongo)

Acheter

Ne laissez pas les idées préconçues de la musique occidentale sur le nom Jazz Rock de l'album vous tromper. Ce qui est à l'intérieur de la belle réédition de cet album du Saint Graal de 1973 de Mr Bongo est une version entièrement japonaise, dans laquelle des cordes de koto de niveau supérieur et une flûte de shakuhachi féroce interprètent des solos absolument époustouflants. (Ces enregistrements sont parfaits, mais il y a aussi un merveilleux esprit live sur les morceaux, comme si vous étiez une mouche sur le mur dans le studio d'enregistrement.) Créé en grande partie par six musiciens: Tadao Sawai (koto), Kazue Sawai (koto), Hozan Yamamoto (shakuhachi), Sadanori Nakamur (guitare), Tatsuro Takimoto (basse) et Takeshi Inomata (batterie) – avec six autres apparitions d'invités , leurs morceaux sont fortement guidés par les styles de flûte en bambou susmentionnés de Yamamoto, et le koto traditionnel des Sawais inspiré de Min'yō, sur des tambours très funky et des percussions d'Inomata.

Soumis par M. Bongo pour leur première réédition, le label a partagé: «Malheureusement, jusqu'à présent, le Jazz rock L'album est une rareté dont le prix était élevé uniquement pour les collectionneurs de disques les plus invétérés. C'est donc un plaisir de le rendre accessible à tous, et nous espérons que vous apprécierez ce classique sombre et perdu du futur autant que nous. "Cet esprit est au cœur de la joie suprême des rééditions, un sentiment qui a toujours été défendu par un label comme Mr Bongo. – Le moment où un disque captivant et magiquement unique, mais auparavant rare et d'un coût prohibitif, est disponible pour un public plus large, également grâce à une réédition méticuleuse, est vraiment spécial.


3. Fairuz

Maarifti Feek

(Nous voulons des sons)

Acheter

L'une des chanteuses les plus célèbres du Liban, la carrière de Fairuz a commencé peu de temps après l'accession du pays à l'indépendance, et sa voix a ensuite été incorporée dans le tissu culturel de la mémoire collective du pays. À la fin des années 1970, le fils de Fairuz, Ziad Rahbani, a commencé à travailler en tant que directeur musical et compositeur, ajoutant des sons jazz et funk à des éléments plus traditionnels. Né de cette période, Maarifti Feek met en lumière la maîtrise de Fairuz de sa propre voix, passant de ballades déchirantes à des rythmes remplis de funk avec fluidité et cohésion. Décrite comme «la diva la plus célèbre du monde arabe», la réédition dégage son glamour inné. Maarifti Feek est l'une des nombreuses rééditions de Wewantsounds qui ont été favorites cette année, y compris l'album essentiel synth pop d'Akiko Yano produit par YMO Gohan va dekitayoet sa compilation de stupéfiants, Tokyo rêve. – G / D


2. Yumiko Morioka

Résonance

(Registres Métron)

Acheter

Bien que pianiste et compositrice, Yumiko Morioka joue depuis l'âge de trois ans, en raison d'un confluent de forces qui démentait son talent prodigue, elle n'a sorti qu'un seul album solo, Résonance. Le LP a fait ses débuts dans les années 1980, sur le label "Green & Water" d'Akira Ito. Si vous étiez un citoyen japonais, vous avez peut-être entendu les sublimes pistes de piano de l'album en tant que sons ambiants et musique de fond pour des documentaires télévisés, des cliniques médicales et des magasins de santé pendant cette période. Plus loin, il n'aurait pas de chance.

Citando la cultura ambiental japonesa, el minimalismo al estilo Eno y su hogar a lo largo de la costa de la península de Izu como influencias, estas inspiraciones se pueden sentir en todas partes, junto con una delicadeza al estilo Sakamoto en las teclas y un espíritu igualmente lúdico. Sin embargo, el álbum tiene mucho de Yumiko Morioka en su sonido, grabado en un piano de cola Bösendorfer, una tónica de estribillos etéreos que induce al zen. "Gran parte de Resonancia fue hecho en un intento de calmar su alma ”, comparte Metron. También su música resuena externamente desde este espíritu creativo palpable para calmar a los oyentes también. Acompañados solo por un oboe, un violín y muestras de agua, en algunos puntos, estos instrumentos no son más que actos de apoyo a los delicados paisajes de piano que ella crea. Descubierto con amor y presentado por Métron en un hermoso empaque, el sonido y la historia de Yumiko Morioka's Resonancia deja una huella en tu alma. – GH


1. Varios artistas

RIOT NEGRO

(Soul Jazz)

Comprar

Soul Jazz no es ajeno a esta lista. Sin embargo, este año su reedición más conmovedora no fue a través de las bóvedas de Studio One que tan a menudo frecuenta, sino un ámbito diferente: la jungla de principios de los 90, el rave y la música hardcore de artistas negros británicos. Rectificar el blanqueo de la cultura y replantear las narrativas falsas para reconocer y celebrar a los artistas negros que crearon tantos géneros musicales modernos es tan importante y urgente como siempre. RIOT NEGRO marcó un paso significativo para hacerlo, presentando 12 pistas junto con una mini novela gráfica de edición limitada que explora los espíritus creativos de los negros británicos, junto con temas de afro-futurismo y racismo estructural.

Más allá de su narrativa, hay otro elemento esencial que convirtió al lanzamiento en uno de los favoritos de este año: presentar clásicos y rarezas por igual, todas y cada una de las canciones. Ondas de sonido desenfrenadas en todas partes, la compilación no es una tarifa de "sentarse en el estante y dejar que se acumule polvo". Estas son melodías sumamente publicitadas para hacer vibrar tus ondas cerebrales, con música de: The Smokers Rhythm, The Terrorist, DJ Dubplate, The Freaky, Trip One, DJ Krome, Mr.Time, Hi Fi Power, DJ SS, Babylon Timewarp, Leviticus , New Vision, Nu Jacks y Ivory Ranks, contenidos dentro.


Arte destacado por: Patrick Savile.